Menu Fermer

Les Jeux Vidéos

Une révolution dans le monde ludique

Dans le paysage des activités humaines, une petite révolution a eu lieu depuis les années 70, celle du numérique et de l’informatique. Avec ces nouvelles technologies, mais aussi avec la miniaturisation et la généralisation de l’électronique, se sont ouvertes de tout nouveaux horizons. Ces avancées ont, d’ailleurs, pénétré dans tous les domaines : logiciels et outils de travail ( comptabilité, bureautique, design industriel, architecture, …), science assistée par ordinateur (calculateur, physique, simulateur, domaine médicale,…), robotique, musique (électronique, synthétique, Mao, etc…), domotique, domaine automobile, electro-ménager, téléphonie, etc… La liste est longue de changements, plus ou moins radicaux, survenus dans notre vie avec l’arrivée de ce trio électronique/numérique/informatique.

Jeux et modernité

Bien entendu, les amateurs de divertissement n’ont pas été oubliés puisque, dans le domaine ludique, ont aussi émergé de toutes nouvelles façons de jouer basées sur ces technologies. L’ère des jeux vidéos allait être lancée. Bien sûr, les inventeurs, concepteurs de puzzle, de casse-tête, de jeux de société pourront toujours argumenter que certaines de leurs créations sont, elles aussi, modernes. On pense, par exemple, au raz de marée que fit un cube coloré, inventé par un certain Ernő Rubik en 1974. Plus tard, des jeux « à l’ancienne », propulsés par la télévision, comme par exemple le Trivial poursuite ou le Pictionnary ont également connu de beaux destins. Pourtant, hormis quelques titres de ce type, depuis plus de 40 ans, quand on parle de jeux modernes, on pense instantanément aux jeux vidéos. Le marché est énorme. Les joueurs sont des millions. Enfin, le phénomène est mondial et les enjeux simplement colossaux.

L’industrie du jeu vidéo et le marché du micro gaming

Avec le temps, deux grandes familles de jeux se sont différenciés. D’un côté, il y a le grand marché, l’officiel, celui des jeux vidéo financés par des poids lourds de cette nouvelle industrie. Des dizaines de mois de développement, des équipes de taille impressionnante, on y met souvent les moyens. Et ce n’est pas par hasard que certains de ces titres sont entrés au panthéon des plus grands jeux de l’histoire. Sur PC comme sur consoles, on peut y jouer en ligne ou hors ligne, en solo ou en duo, et, en général, il faut casser sa tirelire pour les acquérir.

De l’autre côté, on trouve le monde des jeux à plus petits budgets. Quelques-uns peuvent être offerts avec votre téléphone ou votre système d’exploitation : un solitaire, un démineur, un vidéo-poker, etc… Mais ceux là restent marginaux et nous pensons plutôt, dans cette catégorie du « micro-gaming », à toute une quantité de jeux que l’on peut trouver, gratuits ou non, sur internet. Dans cette même famille, et depuis quelques années, sont apparus également des hybrides. Ils peuvent être payants pour une somme modique ou même gratuits mais proposant divers upgrades payants sur le modèle des Casual games. On entre, ici, également sur le territoire des Gafas avec des applications comme Applestore ou google play, par exemple. Ces micro-games ciblent aussi, de manière de plus en plus claire, la portabilité mobile et la clientèle équipée d’appareils nomades (smartphone, tablet, ipad, etc…).

Dans cette rubrique, nous dirons un mot de ces deux univers liés au jeux vidéos : Les jeux vidéo genèse d’une industrieMicro-gaming et jeux sur internet

Pour ce qui est des jeux de casino numériques, nous leur réservons une rubrique différentes. Dans leurs principes de jeux comme dans les lieux qui leurs sont réservés, établissement de jeux traditionnels ou casinos virtuels, ils font, en effet, partie d’une famille à part : les jeux de casinos